5 Chinois sur 7 blessés dans un accident de bateau rapide à Phuket

      Commentaires fermés sur 5 Chinois sur 7 blessés dans un accident de bateau rapide à Phuket

Le bateau à moteur Sai Nam a perdu une partie de son étrave après avoir heurté le chaland pétrolier Chok Kriangkrai près de Koh Rang, sur la côte est de Phuket, samedi après-midi. (Photo prise par la municipalité de Tambon Pa Khlok)

PHUKET: Samedi après-midi, sept personnes, dont cinq touristes chinois, ont été blessées lorsque leur bateau rapide a percuté une péniche à Koh Rang, au large de la côte est de cette province insulaire.

Le bateau à moteur Sai Nam transportant 10 touristes chinois était sur le chemin du retour d’une excursion d’une journée à Koh Phi Phi à Krabi quand il a heurté la barge transportant de l’huile près de l’île, a annoncé le capt Pol, Ekkasak Khwanwan, enquêteur adjoint, qui a été alerté vers 14h.

La force de l'accident a causé des blessures au capitaine du bateau, à un employé du bateau et à cinq touristes. Tous ont été emmenés à la jetée de Yamu dans le district de Thalang avant d’être envoyés dans les hôpitaux Thalang et Mission Phuket. Parmi les Chinois blessés figuraient deux garçons, une femme et deux hommes.

Le personnel des bateaux à proximité est venu à leur secours pour aider les blessés et ramener le bateau à moteur à l'embarcadère. Le bateau a été lourdement endommagé à l'avant.

Wiwat Chidcherdwong, directeur du bureau de la marine à Phuket, a déclaré qu'il y avait 10 touristes chinois, dont huit adultes et deux enfants, et deux employés à bord du bateau lors de l'accident.

La cause de l'accident faisait l'objet d'une enquête, a-t-il déclaré.

L’incident de samedi était le deuxième incident impliquant un bateau à moteur cette semaine. Deux touristes chinois ont été légèrement blessés après que leur bateau a percuté un rocher sous-marin et a coulé au large de Koh Samet à Rayong jeudi.

Un touriste blessé est emmené à l'hôpital après qu'un bateau à moteur a heurté une péniche sur une île au large de Phuket samedi. (Photo prise par la municipalité de Tambon Pa Khlok)