PHOTOS. Des larmes de sang causées par la pollution à Bangkok

      Commentaires fermés sur PHOTOS. Des larmes de sang causées par la pollution à Bangkok
AFP / Jewel Samad

Depuis des semaines, Bangkok souffre d’une épaisse pollution toxique. Plusieurs Thaïs ont photographié les conséquences d’une telle catastrophe: du sang coule de leur nez et… de leurs yeux!

Depuis des semaines, la capitale thaïlandaise est en effet plongée dans une brume tenace. Mercredi, l’Administration de Bangkok a intensifié ses avertissements en matière de santé, ordonnant même la fermeture des 437 écoles publiques. Un porte-parole du cabinet du Premier ministre avait aussi déclaré que les écoles privées et les écoles professionnelles seraient également fermées, sans donner de chiffre. Avant cela, les autorités ont tenté de provoquer la pluie de façon artificielle, d’asperger d’eau des endroits de passages pour contrer les micro-polluants, et ont même demandé aux habitants de ne pas brûler de bâtons d’encens ni de papier pendant les célébrations du Nouvel an chinois. Jusqu’à présent, ses mesures prises par les autorités n’ont pas eu l’effet escompté et les stocks de masques anti-pollution se sont épuisés dans de nombreux magasins.

Residents are coughing and sneezing blood

Posted by Daily Mail on Thursday, January 31, 2019

Des conséquences désastreuses sur la santé

« C’est une crise de santé publique », a expliqué Tara Buakamsri, directrice de Greenpeace pour la Thaïlande. Un crise si énorme que les Thaïs se sont vus cracher du sang. En effet, des photos circulent actuellement montrant des jeunes femmes et des jeunes hommes avec du sang coulant et de leur nez… et de leurs yeux! La population suffoque. Les animaux également souffrent de la pollution.

A l’heure où le Nouvel An chinois se profile, les autorités n’ont pas encore trouvé de solution à ce problème majeur.